Compendium du Sommet sur les systèmes alimentaires

AVANT-PROPOS

« En tant que famille humaine, un monde libéré de la faim est notre impératif »
Secrétaire général de l'ONU António Guterres

Des systèmes alimentaires plus sains, plus inclusifs, durables et équitables ont le pouvoir de catalyser la réalisation des 17 objectifs de développement durable d'ici 2030 dans chaque pays. Reconnaissant collectivement cela, des personnes de tous horizons et générations, des représentants de gouvernements, des jeunes, des peuples autochtones et des producteurs de denrées alimentaires à toutes les échelles et un large éventail d'organisations internationales, ont suivi l'appel du Secrétaire général António Guterres à l'occasion de la Journée mondiale de l'alimentation 2019 et sont venus ensemble pour concevoir et organiser le Sommet « People’s » et « Solutions ».

Des efforts sans précédent ont été déployés dans le monde entier, rassemblant plus de 500 experts d'environ 250 organisations, des représentants d'agriculteurs, de jeunes et de peuples autochtones et 70 pays contribuant régulièrement aux travaux du Sommet Action Tracks, plus de 28 experts de renommée internationale, représentant des réseaux de milliers de des scientifiques actifs au sein du Groupe scientifique, plus de quarante organisations du système des Nations Unies et plus de cent mille personnes engagées dans le cadre de dialogues, pour concevoir de nouvelles actions audacieuses et réaliser des progrès sur les 17 ODD grâce à des changements tangibles et positifs dans les systèmes alimentaires du monde.

Ce Compendium donne un aperçu du processus d'engagement et des conclusions, connaissances et résultats générés dans la perspective du Sommet.

Chapitre 1 – Aperçu du processus du Sommet sur les systèmes alimentaires

Au cours de 18 mois, et au milieu d'une pandémie sans précédent, le Sommet du Secrétaire général sur les systèmes alimentaires a engagé des centaines de milliers de personnes du monde entier dans un effort ambitieux pour accélérer l'action visant à transformer les systèmes alimentaires afin de réaliser la vision de l'Agenda 2030 pour le développement durable.

Dans le contexte de la Décennie d'action, à la fois en tant que « Sommet des peuples » et « Sommet des solutions », le Sommet des systèmes alimentaires a été un moment catalyseur pour la mobilisation publique mondiale et la motivation des engagements concrets de diverses parties prenantes.

Chapitre 2 – Principaux apports des flux de travail du Sommet

Dans le cadre du processus du Sommet, plus de 147 États membres de l'ONU ont mené des dialogues nationaux. Leurs résultats sont consolidés dans des voies nationales, qui sont des visions claires de ce que les gouvernements, ainsi que diverses parties prenantes, attendent des systèmes alimentaires d'ici 2030. Les États membres et un large éventail d'experts et de parties prenantes ont fourni plus de 2 200 suggestions pour une action accélérée. Les Action Tracks ont regroupé cette riche contribution de manière systémique pour créer des communautés de pratique et favoriser de nouveaux partenariats. Le Groupe scientifique a procédé à de larges consultations et a apporté une solide contribution à la base de données probantes qui sous-tend une grande partie des travaux du Sommet. Le Groupe de travail des Nations Unies a aidé à mobiliser plus de 40 institutions mondiales clés pour apporter leurs connaissances et leur expertise. Grâce au réseau des champions, aux dialogues du Sommet mondial sur les systèmes alimentaires et à plus de 900 dialogues indépendants, des personnes du monde entier ont proposé des idées sur la façon de transformer les systèmes alimentaires.

Chapitre 3 – Aperçu du pré-sommet

Le pré-sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires s'est tenu du 26 au 28e Juillet 2021, à la FAO à Rome et participation en ligne. Plus de 100 pays se sont réunis au cours de trois jours pour discuter de la façon dont ils transformeront leurs systèmes alimentaires nationaux pour progresser vers les objectifs de développement durable d'ici 2030.

Le programme officiel du pré-sommet comprenait des sessions consacrées à quatre « leviers de changement » décisifs, notamment l'autonomisation des femmes et les droits humains.

Chapitre 4- Sommet

ESPACE RÉSERVÉ

Le Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires lancera de nouvelles actions, solutions et stratégies audacieuses pour réaliser des progrès sur les 17 ODD, dont chacun repose dans une certaine mesure sur des systèmes alimentaires plus sains, plus durables et plus équitables. Le Sommet réveillera le monde sur le fait que nous devons tous travailler ensemble pour transformer la façon dont le monde produit, consomme et pense à la nourriture.

AVIS DE NON-RESPONSABILITÉ : Les différentes sections qui forment ce Compendium sont le résultat d'un travail collectif impliquant des milliers d'individus à travers les structures et les axes de travail du Sommet, rassemblés et présentés par le Secrétariat des systèmes alimentaires comme une compilation (nécessairement non exhaustive) de connaissances, d'outils et d'analyses qui peuvent éclairer et soutenir les efforts à tous les niveaux pour accélérer l'action en faveur de systèmes alimentaires durables et opérationnaliser les résultats du Sommet. Ce recueil n'est pas le produit de négociations intergouvernementales et – en dehors des accords internationaux – ne représente pas une approbation d'une position particulière qui y est contenue.